Je voudrais pas la présente vous annoncer que malheureusement il n'y aura certainement pas de site officiel sur l'œuvre de Pascal Häusermann, du moins pas de mon fait.

En effet je suis bien le détenteur officiel de l'URL "www.pascal-hausermann.org" (avec l'autorisation de Pascal) et le site en est déjà à un stade très avancé avec des informations inédites que m'avait transmit Pascal … malheureusement les complications liées au ayants-droits, à l'exploitation du droit à l'image, aux différentes personnes ou structures possédant un regard officiel et légitime sur l'histoire de Pascal font que ce travail est bien difficile et demande beaucoup de ressources.

J'avais cru que la tache serait assez facile bien que je m'attendais à rencontrer des écueils … et puis aussi faute de temps, j'abandonne.

Je vais donc garder pour l'instant les 6000 fichiers informatiques (photos, dessins, textes) et les quelques objets que je transmettrais un jour à qui de droit, certainement le FRAC Centre Orléans.

De tant en tant j'ai des informations non-confirmées comme quoi un ou plusieurs livres seraient en préparation, l'avenir nous le dira.

Bruno Tourmen
(cogérant de la SCI Modules propriétaire de l'Ile Hausermann et associé de la SARL Museumotel)


Depuis 1959, Pascal Haüsermann, architecte bohème, visionnaire, utopiste et poète n'a cessé de rêver, d'inventer, d'expérimenter pour une architecture différente, pour de nouvelles formes d'habitat, pour une liberté de construire ... Il s'inscrivait dans un mouvement architectural alternatif ayant pour but de contrebalancer le conformisme de la construction immobilière tributaire de règles administratives rigides, en proposant une autre manière d'habiter. Hélas la bureaucratie eut raison de cet élan novateur qui se mettra en veille à la fin des années 70.

Fort de plus de cinquante réalisations, Pascal Haüsermann est l'un des plus prolixes parmi ces homologues. En effet sur une période d'une vingtaine d'années (1955 -1975), ils ont été tout un groupe de protagonistes à s'inscrire dans cette mouvance. Le plus connu d'entre eux est Antti Lovag, mais il y a eu aussi Jean-Louis Chanéac, Joël Unal … et bien d'autres encore. 

Aujourd'hui, les témoignages de cette époque encore visibles sont rares et difficiles à connaître. Sur le total des réalisations de Pascal Haüsermann, il ne subsiste qu'une vingtaine de bâtiments dont certains sont en train d'être restaurés.

Pascal Haüsermann est décédé le 1er Novembre 2011.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter :


· Le Museumotel (la page sur Pascal Haüsermann)
· Les liens du Museumotel (sur Pascal Haüsermann)
· La Ruine (le site de sa première épouse, Claude Costy)
· Le FRAC Centre Orléans (la page sur Pascal Haüserman)

Le Balcon de Belledonne - 1966 La Ruine - 1968 Théatre mobile - 1969
Expo St Perray - 1970 JH70 - 1970 Stage - 1970
St Bonnet - 1970 Bulle Barrau - 1970 La bulle pirate - 1970
Poterie Ponsas - 1971 Bulle plâtre - 1971 Proto - 1963
Alsace - 1971 Domobile - 1971 Douvaine - 1975
Permanence médicale - 1973 Domobile - 1973 Madras - 2004
Tamil Nadu - 2000 Lachat - 2005 Bulle Paskini - 1967
Bulle soeurs jumelles - 1960 Ecole maternelle - 1975 Bulle soeurs jumelles - 1961
Le Dolmen - 1959 Expo Orléans - 1967 Tekki Club - 1967
Le motel de l'Eau Vive - 1967 Le Refuge - 1967 Bulle WE - 1966
Remonter · ©2015 pascal-hausermann.org · Mise à jour : Juin 2014 · webmaster : utesque